La massothérapie a un effet très bénéfique sur le stress et la fatigue. Lors du massage, le corps va créer des endorphines naturelles qui vont amener la personne dans un état de relaxation. La création d’endorphine peut  alors nous éviter la prise de médication et nous aider à bien dormir. Ce que la massothérapie apporte est une meilleure circulation sanguine dans le corps et de ce fait, l’apport en oxygène sera augmenté et feront que les cellules s’oxygèneront plus vite pour survivre et amener l’énergie au corps. Quand nous sommes stressé, nous avons des troubles du sommeil qui nous empêche de récupérer et certaines personnes auront recours à une médication soit naturelles ou somnifère pour les aider à dormiret et éviter la fatigue du au stress.

La massothérapie peut intervenir et ainsi donc briser ce cercle vicieux et surtout éviter que ce stress et cette fatigue se détériore encore plus.

Nous avons le massage suédois, californien et le massage Hawaïen (lomi-lomi) qui obtiennent d’excellent résultat de relaxation

Le stress

Le stress est, en biologie, l’ensemble des réponses d’un organisme soumis à des pressions ou contraintes de la part de son environnement. Ces réponses dépendent toujours de la perception qu’a l’individu des pressions qu’il ressent. Dans le langage courant, on parle de stress positif ou négatif. Le stress est différent de l’anxiété, celle-ci est une émotion alors que le stress est un mécanisme de réponse pouvant amener différentes émotions, dont l’anxiété.

Un événement stressant provoque une réaction en chaîne qui débute dans le cerveau et aboutit à la production de cortisol (hormone) par les glandes surrénales. Le cortisol active alors en retour deux zones du cerveau : le cortex cérébral pour qu’il réagisse au stimulus stressant (fuite, attaque, immobilisation, compensation…) et l’hippocampe, qui va apaiser la réaction.Si le stress est trop important ou s’il se prolonge, l’hippocampe saturé de cortisol ne peut plus assurer la régulation. Le cortisol envahit le cerveau et installe une dépression. Les zones altérées sont principalement l’hippocampe, l’amygdale, le cortex cingulaire antérieur et le cortex préfrontal. Cette dépression est le principal facteur d’évolution des maladies.

Le stress est souvent associé à des situations créées par des relations humaines (passage d’un examen, conflit interpersonnel…) mais ce syndrome se manifeste pour tout changement : voyage (choc culturel, décalage horaire), changement de température extérieure, événement professionnel (licenciement, nouveau travail, changement d’équipe, changement d’école), événement familial ou sentimental (déménagement, mariage, divorce, naissance, décès, nouvelle rencontre, dispute), ou changement corporel (adolescence, ménopause).

La Fatigue

La fatigue est un état résultant de contraintes physiologiques ou psychologiques aboutissant à une diminution des performances physiques ou cognitives. La fatigue physiologique est réversible avec la mise au repos, qui restaure un niveau normal de performances. La fatigue psychique se manifeste par une baisse de l’attention et de la concentration.

Au niveau sociologique, le rythme de nos vies en sociétés modernes accentue ce phénomène de fatigue. Ainsi, la fatigue peut être vue comme une désadaptation à l’environnement.

La fatigue fait son apparition de façon physiologique en fin de journée ou à l’issue d’une contrainte. Ces contraintes peuvent être physiques (bruit, vibration, chaud, froid), physiologique (stress, rupture de rythme circadien, horaires irréguliers, privation et dette de sommeil) ou psychiques (anxiété, incertitude, absence de relation de groupe, compétition, charge de travail, discordance informationnelle).

La fatigue survient lorsque les contraintes l’emportent sur le repos. Les contraintes auront un impact sur l’individu dépendant de la variabilité interindividuelle.

La fatigue est aussi sensible au contexte et à la motivation.

La fatigue psychique peut se manifester par la somnolence, par des troubles de l’humeur et par des troubles attentionnels

Quelques maladies dues à la fatigue: syndrôme de fatigue chronique (SFC), Burnout et le surentraînement.

C’est Quoi?

L’orthothérapie a été créée au début des années 1970 par un orthopédiste américain, le Dr Arthur Michele. Il l’a d’abord conçue comme une méthode préventive d’autotraitement, destinée à redresser la posture de ses jeunes patients, à combattre leurs déséquilibres musculaires et à leur éviter des chirurgies. Un de ses assistants, Arne Nicholayson y a ajouté le massage suédois et des exercices passifs prodigués par le thérapeute. L’approche a été introduite au Québec vers 1975. À cette époque, des kinésithérapeutes, comme Yves Paré, l’ont encore enrichie en incorporant certaines techniques provenant d’Europe. Depuis, l’orthothérapie a continué d’évoluer au fil de l’expérience de ses nombreux praticiens.
(sources: Passeport Santé)

L’orthothérapie est le fruit d’un amalgame entre la massothérapie et la kinésithérapie (thérapie par le mouvement). Elle s’adresse principalement aux personnes qui veulent éliminer des douleurs et des tensions musculaires et articulaires. Le champ d’action de l’orthothérapie englobe tout l’appareil musculosquelettique et ces mobilisations se font essentiellement au niveau du système musculaire et elle permet aussi de corriger les déséquilibres de la posture et de redonner l’amplitude aux articulation.

L’Orthothérapeute ne fait pas de manipulation de la colone vertébrale ou des organes, comme les chiropraticiens ou les ostéopathes. Il travaille avec des mobilisations qui travaillent avec la musculature pour faire des corrections vertébrales suite à un DIM (Déséquilibre intervertébrale mineur).

Quand consulter un thérapeute en Orthothérapie?

L’orthothérapie vise à soulager des douleurs musculaires et articulaires comme les maux de tête (névralgie cervicale, céphalée d’arnold, etc.), de dos (entorse lombaires, scoliose, hyperlordose, hypolordose, ect.), de tendinites ( à l’épaule, coude, poignet, etc.), de bursites (à l’épaule, coude, hanche, genou et cheville), de névralgie (sciatique, crural, cervico-Brachial, etc.), des raideurs dans les membres, Tunnel carpien, etc. Toutes ses douleurs peuvent être causé par des mauvaises postures, des accidents, des gestes répétitifs, des mouvements brusques ou simplement le manque d’exercice.

L’éducation posturale est un autre élément important de l’orthothérapie. Retrouver et/ou conserver une bonne posture permet de réduire les tensions sur les muscles et les articulations et contribue à un équilibre postural. Donc, l’orthothérapie prétend « rééduquer la musculature ».

  • soulage les tensions musculaires
  • Assoupli le corps et procure plus de tonus
  • soulage les raideurs articulaires
  • réduire le stress et l’anxiété
  • apaiser les douleurs chroniques
  • préparer la musculature des sportifs
  • calmer les spasmes musculaires
  • Améliore la respiration et la circulation sanguine et lymphatique,
  • favorise l’élimitation des toxines et un meilleur apport des nutriments et de l’oxygène aux cellules du corps
  • Aide à la convalescence; suite à un accident ou une chirurgie

Prenez rendez-vous avec un Orthothérapeute pour soulager, rééduquer et retrouver votre équilibre postural qui maintiendra une santé global maximum.

C’est Quoi?

La kinésithérapie est la thérapie par le mouvement. C’est une technique thérapeutique qui envisage les pathologies dans un système de globalité et qui se pratique dans un cadre professionnel et déontologique. L’objectif de cette approche est de retrouver l’amplitude normal de la zone traité, ce qui veut dire c’est à dire complet et sans douleur. La kinésithérapie est une technique de massothérapie avancée qui utilise c’est soins: le massage suédois, les mobilisations passives, actives et contrariées ainsi que différents exercices. C’est une thérapie dite manuelle puisqu’elle se pratique uniquement avec les mains et le corps du kinésithérapeute.

Quand consulter un thérapeute en Kinésithérapie?

La kinésithérapie peut vous être bénéfique lorsque vous éprouvez des douleurs musculaires ou articulaires. Au niveau de l’épaule et le coude nous avons tendinites, les bursites, les engourdissements des bras, etc. qui finissent souvent par s’amplifier et la douleur finie aussi par se diffuser ailleurs.

Quant au cou, nous avons des cervicalgies (douleurs cervicales), des cervico-brachialgie (douleurs au cervicale qui se propage dans le ou les bras), des torticolis qui peuvent être causé par un faux mouvement mais aussi par un courant d’air froid, des entorses (whyplash), des engourdissement, des céphalée d’Arnold (douleurs dans le front derrière les yeux), autres céphalées et plusieurs autres.

Le poignet et les mains ont d’autres causes, tels que; les tunnels carpiens, os du carpe désaxé (os déplacé), les engourdissements (nerfs inflammés et coincé) et plusieurs maladies.

Les demandes de soin les plus en demande avec le cou sont les problèmes aux lombaires, aux hanches et pelvien. Voici les maux: les lombalgies, les entorses, les sciatalgies (nerf sciatique), les cruralgies (nerf crural), l’arthrose, les douleurs à la symphyse pubienne et ce n’est que pour nommer que ceux-là.

Le genou aussi peut être traité, si vous avez une douleur méniscale, arthrose, bursite, tendinite…

Enfin on traite le pied et la cheville des entorses, des douleurs ligamentaires, problème articulaire, des bursite, des tendons d’Achille, de l’épine de Lenoir et plusieurs autres.

Prenez rendez-vous avec un kinésithérapeute certifié pour soulager, guérir (dans de certains cas) et maintenir votre santé physique.

C’est Quoi?

Le massage suédois est une technique de massage dynamique qui vise à dissoudre les tensions et à raffermir les muscles et les articulations. Son effet tonifiant et relaxant favorise la circulation sanguine et lymphatique et l’élimination des toxines, et aide le corps à retrouver son équilibre naturel.

La technique comporte plusieurs manœuvres : effleurage, pétrissage, friction, percussion et vibration. Lorsqu’elles sont exécutées dans un ordre spécifique, elles créent des effets similaires à ceux obtenus par la gymnastique. Les manœuvres de base sont restées les mêmes depuis des générations. Elles ont été élaborées par le Suédois Per Henrik Ling1 (1776-1839), qui fut à la fois médecin, enseignant et poète. Ling est toutefois surtout connu pour sa méthode de gymnastique dite « suédoise » (Svenska Gymnastikens). Il l’a enseignée à la première école de gymnastique qu’il a fondée à Stockholm en 1814, et dirigée jusqu’en 1836, le Royal Gymnastics Central Institute.

Les techniques du massage suédois ont pour but de faire circuler le sang vers le cœur.  De nos jours, le suédois est un des massages les plus enseigné et pratiqué au Québec et en occident.

Les Bienfaits

Le massage suédois est une technique polyvalente dont les bienfaits sont multiples. À la fois tonifiante et relaxant pour les muscles, il favorise aussi la circulation sanguine et lymphatique ainsi que l’élimination des toxines. Il peut être pratiqué autant dans un but thérapeutique que de détente. Le thérapeute adaptera le rythme et la profondeur des manœuvres selon les besoins de la personne massée.

Le massage suédois permet de détendre et relaxer le corps comme l’esprit. Particulièrement apaisant, il est apprécié pour sa capacité à diminuer les effets du stress.

Un massage plus ferme et vigoureux est tout indiqué pour relâcher les tensions musculaires et soulager les douleurs occasionnées par une mauvaise posture, des mouvements répétitifs ou une blessure sportive. Il procure alors au corps détente, tonus et souplesse.

Il est tout à notre avantage de prendre rendez-vous avec un massothérapeute régulièrement, dépendamment des douleurs et du niveau du stress de chacun, nous pouvons déterminer la fréquence de nos rendez-vous. Certaines personnes en aurons besoin chaque semaine et cela peut impliquer d’avoir un traitement complémentaire au massage tel que des manœuvres de Kinésithérapie ou d’Orthothérapie. D’autres un massage au mois voir au 2-3 mois sera suffisant pour faire de la prévention.

Certaines personnes voient la massothérapie comme un luxe mais en fait c’est un bien-être nécessaire car il procure mille et un bienfaits pour notre santé. Il a été prouvé que la massothérapie n’aide pas seulement au niveau de la musculature mais au niveau du psychologique (dépression, stress, anxiété), du système immunitaire (augmente l’immunité), il aide le corps à se détoxifier des toxines causé par la mauvaise alimentation, la pollution, etc).

La massothérapie est géniale et fait partie d’un ensemble d’approche naturelle à considérer pour notre santé global.